formation >> Métier

 

 

Spécialiste de la vision

L’opticien est avant tout un professionnel de la santé visuelle, dont l’activité est réglementée par le code de la santé publique. En tant que spécialiste de la vision, l’opticien détermine l’équipement oculaire adapté aux problèmes de la vision de son client en tenant compte de la prescription médicale. Il conçoit, réalise et délivre les appareils qui corrigent les défauts de la vue par une correction de la trajectoire des rayons lumineux.

Technicien de pointe

Outre la dimension commerciale, le métier d’opticien est aussi largement centré sur une approche technique avec un travail en atelier important au contact de la matière (verre et monture) et de la technologie (machines automatiques et outillage manuel).

Le montage d’un verre dans une monture répond à une succession de tâches qu’il convient d’effectuer dans un ordre chronologique à l’aide de machines très spécifiques :

* le contrôle des puissances des verres livrés, le centrage et le marquage : pour cela l’opticien utilise le frontofocomètre.

* le palpage de la monture : réalisé à l’aide d’un palpeur qui palpe le drageoir de la monture et restitue le périmètre total du drageoir.

* le taillage des verres : réalisé le plus souvent à l’aide d’une meuleuse automatique.

* le montage des verres dans la monture : réalisé à l’aide d’outils manuels avec perçage éventuel.

* le rhabillage des lunettes et contrôle des centrages et axage avec un frontofocomètre.

Vendeur-conseil

Il sait accueillir et écouter son client quant à ses antécédents familiaux, les gênes ressenties.

Il sait guider et assister son client dans son choix d’équipement : lunettes, lentilles, aides visuelles, en prenant en considération des contraintes liées à l’utilisation qu’il en fera et à son activité.

Il conseille également son client qui est de plus en plus demandeur de confort, d’esthétisme, de mode, en s’appuyant sur ses connaissances en visagisme, colorisme, morphopsychologie.

Il pourra également être amené à proposer, conseiller et vendre des produits annexes : lunettes de protection solaire, étuis, produits d’entretien et instruments d’optique (loupe, jumelles, microscopes,...)

Chef d'entreprise

En tant que responsable de magasin, l’opticien sait manager son équipe, gérer les relations avec ses fournisseurs, fidéliser ses clients, rentabiliser ses investissements. Le marché de l’optique est animé par la mode autant que par les progrès sur les matériaux. En tant que commerçant, l’opticien doit s’efforcer de proposer une offre de produits adaptés à la demande de ses clients, tant au niveau de la qualité, que de l’esthétisme.